Cartographier ses données : les enjeux et bénéfices
en entreprise

Qu’est ce qu’une cartographie des données ? Quels sont ses bénéfices pour l’entreprise ? Nous vous apportons des éclairages sur vos interrogations.

Connaître et maîtriser ses données et leurs usages

 

La cartographie, c’est quoi ?

 

En substance, la cartographie des données se définit comme le processus permettant de recenser, puis de visualiser les points d’entrée et de traitement de la data. Commune aux différents systèmes d’information de l’entreprise, elle offre l’opportunité à tous les collaborateurs de s’en saisir – et de parler le même langage « data », du Data Scientist au responsable informatique, en passant par les services métiers, moins experts en matière de data.

Les trois grands outils nécessaires à la cartographie des données

Outil sémantique

Recensement dans un glossaire métier les métadonnées des données et des objets métier propres à l’entreprise. L’objectif étant l’optimisation de la compréhension et du contexte de la data.

MODèLES DE DONNées

Fournisseur d’indications précises sur la façon dont la data est modélisée et stockée dans les systèmes de stockage (structurées, semi structurées ou non structurées).

OUTIL DE DESIGN des traitements des flux de données

Garantit l’information sur les méthodes de transformation, de manipulation et de traitement de la data au travers des différents SI.

La méthode pour cartographier ses données

 

1. Le recensement : Quels sont les différents tableaux de bord disponibles ? Dans quels formats ? Quel rôle (administrateur, éditeur, lecteur) attribuer ?

2. Le contenu : Quelles sont les données présentées dans la logique métier ? Quelle formule de calcul est appliquée ? Dans quel autre tableau de bord puis-je voir les mêmes indicateurs mais déclinés différemment ?

3. La provenance : Quelle est la source des données ? Quelles transformations sont faites dans le rapport ?

Les sources de bénéfices en entreprise

Cartographier ses données permet de trouver rapidement l’information recherchée et offre une meilleure connaissance du contexte et du traitement.
De même, cette méthode favorise la meilleure circulation de l’information, et notamment entre les “vision métier” et les “vision technique” : l’intégration de ces deux types d’informations implique des échanges inter-pôles pour la mise en place. A plus grande échelle, cartographier ses données améliore la vision globale des données, leur intérêt et leur circulation à travers les pôles. Quoi de mieux pour construire une vision à 360° de votre organisation ?

La meilleure gouvernance opérationnelle de la donnée, commune aux entreprises, individus et organisations, le tout de manière #éthique ?

myCo est votre solution !