Pour que vos données personnelles soient définitivement protégées

myCO est une coopérative. Une entité économique forte, fondée sur le principe de la démocratie et de la solidarité. Elle réunit des sociétaires unis par les mêmes intérêts et égaux dans leurs décisions. Le choix de la forme juridique préserve myCO du risque d’être vendue, avec toutes vos données privées ! Une coopérative est une entreprise statutairement incessible.
Nous vous proposons de devenir sociétaire de cette coopérative et donc acteur de ce nouveau modèle économique.

La Coopérative myCO s’engage à ne jamais diffuser de donnée personnelle et à protéger l’ensemble des contenus mis à disposition par le Coopérant sur la plateforme, c’est la raison d’être de la plateforme myCO.
La seule utilisation qui pourra être faite des informations présentent sur la plateforme sera toujours soit anonymisée (si le coopérant souhaite des services adaptés à son profil), soit mutualisée (si le coopérant répond à des questionnaires ou des sondages en ligne).

L’utilisation de la plateforme et des services myCO permettent :
• le partage sécurisé de différentes informations et de contenus propriétaires
• le contrôle des données personnelles et des mises en relation

• la valorisation de la mise en relation (avec d’autres sociétaires ou avec des marques), toujours anonymisées et décidée par le Coopérant.
• La rémunération des sociétaires, fonction de leur degré d’implication.

Petit fichier installé à notre insu dans les sites visités et les navigateurs, le cookie est votre meilleur ami et votre pire ennemi. En gros, le cookie permet de stocker des données localement (des sortes de préférences), pour tout ou partie d’un site web.
Les cookies sont initialement une idée géniale, et ils restent nécessaires pour servir au mieux les utilisateurs du WEB que nous sommes tous. Par exemple, c’est grâce à ces gentils petits fichiers (gentils quand ils sont bien utilisés) que vous pouvez naviguer sur vos Google Drive ou DropBox ou sur des sites comme La Redoute… sans avoir à rentrer votre login et votre mot de passe littéralement… toutes les 2 secondes (et à minima dès que vous changez de page).
Sans les cookies, la vie sur internet serait plus complexe, et des parties entières du web inutilisables.
Mais les cookies sont aussi des témoins de connexion qui stockent des informations sur votre navigation. Ils servent à pister l’adresse IP de l’internaute, autrement dit ils enregistrent notamment vos données de comportement : par ce tracking, ils contribuent à créer votre profil digital qu’ils peuvent utiliser à leurs fins et/ou vendre.

Tous les sites ont obligation de signaler l’installation de cookies sur les sites visités par l’internaute, en particulier depuis la mise en place du RGPD. Pour poursuivre votre navigation de manière optimale, vous n’avez généralement d’autre choix que de cliquer passivement sur « ok », voire, dans le meilleur des cas, de paramétrer un certain nombre de cookies.

• En navigation à risque (rouge), aucune différence avec un autre navigateur. Cookies et traceurs pénètrent dans votre système et renvoient de l’information.
• En navigation sécurisée (vert), on vous évite tous les mauvais cookies et traceurs : ceux qui s’inscrivent dans votre système et laissent des traces sur tout votre parcours d’internaute, pour réutiliser et revendre vos données à des tiers.
• En navigation invisible (noir), votre adresse IP (numéro d’identification de chaque appareil connecté à un réseau) n’est pas reconnaissable. Grâce à ce système, le prix de votre billet d’avion n’augmentera pas d’une visite à l’autre. En revanche, la navigation est plus lente et empêche toute interaction (comme retrouver vos sites favoris par ex).

Pour des raisons de performance de navigation, en particulier sur les pages lourdes, type vidéo qui deviennent longues à télécharger.
L’adresse IP est nécessaire pour faire circuler de l’information sur internet. Toutefois, on peut la masquer en ajoutant des étapes intermédiaires qui ralentissent le système.

Pour tenir cette promesse de liberté retrouvée et de contrôle des données, il s’imposait de fournir l’outil premier pour se connecter à internet via le moteur de recherche de son choix : Qwant, Google, Lilo, Ecosia, Duck Duck Go, Bing, Yahoo. Ce navigateur offre un accès privilégié aux partages myCO.
Chrome (pour Google), Safari (pour Apple) ou Edge (pour Microsoft) sont des navigateurs performants – mais au service des GAFAM – truffés de capteurs voués à épier vos navigations et faciliter les intrusions.
Sur myCO, pas de cookie préjudiciable. Nous ne gardons que les cookies des sites que vous avez mis en préférence.

Notre adblocker est éthique : attention aux adblockers gratuits qui finissent en général par revendre vos données ou font un tri dans les publicités qu’ils bloquent.
Notre adblocker est paramétré dans le navigateur : un adblocker standard nécessite d’être téléchargé et paramétré. Opération complexe pour qui n’est pas un geek un peu averti. Ici, cette manipulation est intégrée et les mises à jour se font automatiquement. Zéro prise de tête et une sécurité de qualité !
Notre adblocker va plus loin puisqu’il offre des proxy, qui permettent de rendre invisible votre adresse IP donc votre navigation.

Cette fonction n’est possible que si vous optez pour la navigation « à risque » (rouge) et donc sans protection (navigation classique sur un navigateur standard). Tout en haut de la page, vous pouvez « voir les espions ». En quelques minutes, sur les sites les moins respectueux de votre vie privée, vous grimpez rapidement à 200 voire 400 espions. Cliquez et découvrez l’arborescence qui part du site sur lequel vous êtes et indique tous les traceurs et cookies qui volent vos données. Edifiant !

myCo fournit à chaque utilisateur un espace sécurisé pour stocker ses données. L’utilisateur est le seul habilité à partager ses données avec les personnes de son choix. C’est ce qu’on appelle le principe du consentement. myCO agit donc comme un gestionnaire de banque de données au service de chacun des sociétaires. D’un point de vue technique, les données stockées répondent à des critères de sécurité importants : chiffrement asymétrique de toutes les données, exploitation en micro-services, stockage répartis sur plusieurs serveurs ou décentralisés.
Concrètement, aucun site ne peut se targuer d’être inviolable (même la NASA a connu des intrusions) mais nos technologies garantissent la non-exploitabilité de vos données en cas d’intrusion.

Elles sont gardées en France sur des serveurs ultrasécurisés. De plus, myCO fait appel à une technologie qui autorise la décentralisation : cela signifie que chaque utilisateur pourra décider du lieu de stockage de ses données (une banque, un hébergeur, son opérateur Telecom ou son propre cloud…)

Répondre à ces 3 questions permet simplement d’amorcer votre profil myCO.
A vous ensuite de choisir les données – toujours anonymes – que vous autorisez à partager ! Rendez-vous dans votre tableau de bord personnel.
La coopérative myCO ne cadenasse pas les données. Elle propose de bien contrôler sa data pour mieux l’utiliser et tirer le meilleur bénéfice d’internet tout en gardant sa liberté individuelle.
Le principe myCO : récolter vos données, les protéger et les anonymiser tout en vous adressant des suggestions en fonction de vos intérêts, mais toujours avec votre consentement (tableau de bord).

Parce que la vie privée est la première des libertés.
Si internet répond à une demande d’accès à l’information et de mise en relation croissante par le biais de services gratuits, il pose un réel problème d’éthique et de confidentialité. Nous sommes sollicités en permanence avec des intrusions non maîtrisées, nos données sont monétisées et participent à une concentration de richesse jamais égalée dans l’histoire de l’humanité.
Conçu à l’origine comme un espace d’échanges et de liberté, internet est devenu un univers de consommation dont nous sommes la monnaie.
Notre vision est que internet doit revenir à ses fondamentaux et participer à la construction d’une nouvelle ère de partage des idées et des richesses, d’un nouveau modèle d’affaire ou chacun puisse exprimer ses convictions et se donner les moyens d’agir.

• Pour les particuliers
Garantir le partage dans une sphère privée.
Les notions de partage des données et de respect de la vie privée sont au cœur des services proposés par myCO. L’usage de la plateforme myCO doit permettre à chacun :
De partager des données confidentielles en toute sécurité avec ses proches,
D’entretenir à terme, une relation éthique, maitrisée et rémunérée avec les marques.
• Pour les entreprises / organisations / associations
Disposer d’une plateforme sécurisée d’échanges intégrant un panel d’outils intégrés : partage de documents, chat, cagnotte, calendrier. Finies les recherches intempestives de mail, de factures ou du bon document !

L’actif myCO : les données des sociétaires
La vocation de la coopérative est bien la protection et l’exploitation anonyme des données des coopérants, sous le contrôle exclusif de chacun d’entre eux.
myCO porte la voix des coopérants auprès des instituts de sondage et représente chacun d’entre eux auprès des marques, en garantissant toujours l’anonymat.
La Coopérative confie le développement de la plateforme et l’exploitation des données à sa filiale Dev&Go qui remonte et redistribue aux coopérants mensuellement 60% du produit de la monétisation des données autorisées.
Une holding d’amorçage a été créée pour financer les développements de la plateforme originelle, à laquelle s’est associée la Banque Publique d’Investissement (BPI France).
Le cabinet Mazars, Commissaire Aux Comptes, contrôle la sincérité et la régularité des comptes publiés annuellement.

UnE part de la coopérative = 10 €
Vous devenez sociétaire de la Coopérative et vous pourrez acquérir une part sociale en investissant 10€. Chaque sociétaire peut toutefois acheter entre 1 et 500 parts, selon son souhait d’augmenter ou non le montant de ses bénéfices. Les courbes d’estimation (abaques) estiment à deux ans un taux de rentabilité à 20 %.
Pour autant, chaque personne physique possède le même pouvoir de décision dans la coopérative : un homme = une voix.
C’est pour cela que myCO est destinée à bouleverser un système global de captation et de contrôle des données qui aujourd’hui met en péril la vie privée.

Des revenus mensuels, fonction de l’activité de chacun sur la plateforme myCO
Le portail myCO vous donne la possibilité de vous exprimer de manière anonyme et donc de participer à une intelligence collective. Cet or digital est valorisé tous les mois, dans le respect de 4 principes fondamentaux :
– au sein d’une coopérative inaliénable : pour préserver notre indépendance,
– anonymement : pour préserver votre vie privée,
– sous votre contrôle : pour préserver votre liberté,
– à votre profit : pour vous verser mensuellement ce qui vous est dû.

Un partage équitable des bénéfices entre les sociétaires myCO
La coopérative réalise un exercice social calendaire (31 décembre) et publie ses résultats annuellement. Les dividendes sont distribués entre les différents sociétaires de la Coopérative, en fonction du nombre de parts souscrit par chacun. Vous pouvez souscrire jusqu’à 500 parts, vous augmenterez ainsi vos bénéfices (mais ne détiendrez toujours qu’une voix). En cas de pertes avérées lors de l’exercice social, la responsabilité du coopérant dans les affaires sociales est limitée au montant de sa souscription et ne présente donc aucun risque.

C’est une solution pour les nouveaux arrivants pour qui sortir 10 € constitue un effort financier. Elle leur permet d’intégrer la coopérative. Actifs sur la plateforme, ils accumuleront des myCoins convertibles en euros. Les 10 premiers euros générés iront en remboursement de cette part sociale prépayée par myCO.

Un Sociétaire pourra demander à quitter la Coopérative. Il devra alors signaler à myCO sa volonté de quitter la coopérative par lettre recommandée. Il procèdera à la revente de l’intégralité de ses parts, sachant que seule la Coopérative est habilitée statutairement à racheter les parts d’un sociétaire.

Le myCoin est une monnaie virtuelle qui rémunère chacune de nos activités sur la plateforme.
Chacun est libre de décider des informations qu’il souhaite partager ou du type de relation qu’il envisage de développer avec les marques. Les différentes activités sur la plateforme sont créditées d’une monnaie virtuelle appelée le « myCoin ». L’attribution des myCoins participe à un véritable « concours » mensuel auquel vous pouvez décider de participer et qui se clôture le dernier jour du mois (à minuit). Les myCoins engrangés sont convertis en Euros (en fonction des résultats de la Coopérative) et votre cagnotte est créditée du montant (en Euros) correspondant à votre quote-part de la richesse créée. Libre à vous d’en disposer … ou de financer des projets myCO !

myCO invente le business digital éthique.
Sur la base de la valorisation d’un profil et du consentement de l’internaute consommateur, une marque va pouvoir établir une relation plus étroite avec lui. Ce n’est plus la marque qui cible de manière intrusive les consommateurs, mais les consommateurs qui vont choisir de partager une expérience digitale de consommation avec une marque de son choix.
myCO se positionne comme l’intermédiaire tiers de confiance qui rémunère le membre sociétaire.